Accueil‎ > ‎Articles‎ > ‎

MIEUX VAUT PREVENIR QUE GUERIR


«Mieux vaut prévenir que guérir» F. JADAS                                       

En tant que Naturopathe et faisant confiance à Dame Nature qui nous a maintes fois prouvé l’efficacité de ses bienfaits, je vais tenter de vous donner quelques conseils de BON SENS et vous proposer quelques méthodes naturelles de prévention ou d’accompagnement.

  

                 A-   AMELIORER L’ETAT DE VOTRE TERRAIN :

 La porte d’entrée des virus est le carrefour ORL et les poumons donc :

 

1-  Sur un plan mécanique et hygiéniste:

-      Nettoyez vos fosses nasales et  gorge avec de l’eau salée (9g/litre)

   3 fois par semaine, vous éliminerez ainsi colles et déchets.

-      Nettoyez vos conduits auditifs à l’eau minérale tiède ou

    pratiquez les bougies hopi (véritable aspiration des poussières  

   et déchets de ceux-ci.)

-      Rincer votre bouche à l’huile de tournesol  15 mn tous les matins pendant 15 jours. Rejetez le liquide blanchâtre qui contient toxines et bactéries à leur premier stade de développement.

 

-      Réveillez votre système circulatoire en prenant une douche froide le matin en commençant par les pieds et en remontant au moins jusqu’à la taille tout en frictionnant.

  (excellent: pour les plus courageux !)

-      Conditionnez vos poumons à une meilleure oxygénation, ce qui améliorera les échanges gazeux et l’élimination des gaz et acide carbonique. Pour ce,  placez dans vos narines des cornets inhal à fond (petits entonnoirs qui ouvrent vos narines créant une oxygénation et élimination maximale.)

-      Ventilez vos appartement et maison, réduisez votre chauffage afin de limiter les différences de température intérieur-extérieur.

 

-      N’oubliez pas qu’en amont de cela il faut stimuler les fonctions hépatiques en prenant un bol d’eau tiède citronnée (15 gouttes)

le matin à jeun et une cure de radis noir -artichaut sera des plus bénéfiques ainsi que l’incontournable pissenlit pour le drainage des reins (infusions ou gouttes à prendre avant l’hiver.)

-      Assainissez vos intestins où nait  votre système immunitaire en faisant une cure DETOX au psyllium, pectine de pommes, graines fermentées et pratiquez des lavements  qui vous permettront d’éviter la constipation qui génère une absorption importante de toxines. (Exemple : cure Xantis sur 6 jours)

              Nos cures DETOX jus et bouillons sont  faciles à réaliser   

              car  nous sommes portés par l’énergie du groupe.

-      Equilibrez votre flore intestinale (pré et pro-biotiques si nécessaire) qui empêche la pénétration des germes pathogènes.

-      N’oubliez pas de réguler votre équilibre acido-basique en consommant légumes et fruits bien murs en bonne quantité.

 

-      Gérez votre stress : notre physiologie est sous la dépendance de nos émotions qui vont conditionner les processus de digestion et d’assimilation en renforçant de ce fait le système immunitaire.

-      Expirez profondément,  faites de l’exercice.

-      Eviter l’auto-sabotage.

-      Vivez l’ici et maintenant.

-      Ayez un sommeil bienfaisant, si anxiété ou difficulté à l’endormissement prendre un bain d’eau salée et 15 gouttes de Sympavagol.

-      Protégez-vous des pollutions électromagnétiques source de nervosité et d’insomnies. (CMO)

En cas de GRIPPE déclarée, si la fièvre n’excède pas 38°5 laissez faire, si forte fièvre prolongée prenez de l’aspirine ou du paracétamol.

 

2-   Sur le plan alimentaire:     voir conseils sur livret ou site

        Graines germées, jeunes pousses, jus de fruits et légumes frais seront une mine de vitamines et minéraux.

 

   LES 3 VITAMINES de l’immunité :

-      La vitamine C stimule la production d’anti-corps.

   persil, cassis :            200mg/100g

   poivron rouge, kiwi :  100mg/100g

   orange, citron :            60mg/100g

Si besoin de complémentation prendre de l’acérola.

-      La vitamine D est garante de l’immunité 

    La carence peut entraîner un risque d’infection respiratoire. 

     Source : exposition au soleil, huile de foie de morue, poissons  gras, œufs. Uvédose si besoin.

-      La vitamine E est anti-oxydante, très importante après 50ans associée au Zinc (foie,) et Sélénium (poisson, fruits de mer) et aux graines de sésame, elle rajeunit la fonction immunitaire.

Les anti-oxydants ( thé vert, curcuma, germe de blé )et les acides gras (huile de colza, olive, noix) anti-inflammatoires seront un excellent apport.

Les minéraux Ca Mg P Fer et oligo Cu Au Ag seront indispensables.

Leur carence est souvent présente à cause du raffinage des aliments.

Les PROTEINES animales ( BIO et peu cuites) à raison de 2 prises par jour seront très indiquées car les anticorps et lymphocytes sont élaborés à partir d’acides aminés provenant de la digestion des aliments protidiques. Leur carence fait chuter le fer, l’acide folique

Vit B9 et la vit B12 et crée ainsi une immunodépression.

          Les ACIDES GRAS des huiles d’olive, colza, noix et les   

          poissons gras joueront un rôle anti-inflammatoire.

 

B- L’APPORT DE COMPLEMENTS ALIMENTAIRES :

 

    Prenez en prévention l’incontournable chlorure de 

     magnésium :

    ½ verre matin et soir pendant 3 semaines

     (diluer 20g dans 1 l d’eau)

    Si grippe: 1/2 verre 3 fois par jour.

    Au moindre refroidissement, éternuement :

    Prendre 25 gouttes de pépins de pamplemousse matin et soir

     pendant 10 jours et de la vitamine C Acérola 1à 2  

     comprimés /jour.

    Doper vous avant l’hiver avec du pollen, des algues, du jus de  

    pousses

    d’orge, du shitaké, du ginseng,  du goji ou de la gelée royale.

    La propolis sera le meilleur antiseptique naturel en pâte ou spray.

 

 N’oubliez pas que le meilleur thérapeute sera  une monodiète de légumes pratiquée avant l’hiver sur 3, 4 ou 5 jours.

 

C- LA PHYTOTHERAPIE AROMATHERAPIE HOMEOPATHIE :

 

Prenez gélules d’ECHINACEA aux vertus  immunostimulantes

et donc l’action est ciblée sur le système ORL.

      (excellente prévention des rhumes bronchites otites.)

Buvez des infusions de thym et romarin désinfectantes.

Consommez des épices (cannelle, curcuma, curry, cumin, girofle)

Diffusez régulièrement des huiles essentielles ds vos pièces

Niaouli Eucalyptus (ou en friction) Ravintsara. Esculape.

En cas de premiers symptômes prenez INFLUDO de Welleda.(homéo)

Si l’épidémie de grippe: voyez votre homéopathe qui vous donnera Gelsenium, Bryonia, Influenzinum ou sérum de Yersen aux dilutions qu’il jugera utile pour vous.(protocole spécial)

 

C-  QUELQUES CONSEILS :

 

-      Lâchez vos peurs :

« Nos pensées d’aujourd’hui sont nos réalisations de demain »

-      Massez vous les pieds pour stimuler vos fonctions organiques ainsi que le point 4 du gros intestin situé à la pointe du V formée par le pouce et l’index.

 

-      Frappez votre thymus (à 7cm sous la salière sous la gorge) tous les matins (pensez au gorille qui se donne ainsi de l’énergie)

-      Frictionnez vos reins et glandes surrénales.

-      Auto-massez vos intestins dans le sens du transit : (meilleure évacuation des matières fécales)

 

-      Assouplissez votre arbre de vie qu’est la colonne vertébrale sur laquelle se situent  les plexus d’où partent les ramifications nerveuses qui alimentent et envoient de l’énergie à vos différents  organes.

Pour ce pratiquez le merveilleux exercice de Qi Qong suivant qui est vraiment polyvalent puisqu’il étire et stimule tous les méridiens du corps :

Debout les mains croisées dans le dos au niveau des fesses enroulez votre colonne vers l’avant, menton dans la gorge puis descente de la tête vers les genoux en remontant les  mains et bras tirées au dessus des épaules.    BRAVO vous y êtes !!!

 

                        BON HIVER A TOUS (TES)

N’oubliez pas que  microbe et virus ne sont RIEN, le terrain est TOUT comme le confirmait  PASTEUR en fin de vie, reconnaissant ce concept de Claude BERNARD et gardons  l’image ô combien explicite du pionnier de la Naturopathie en France qu’était


                   le Pr MARCHESSEAU Biologiste

   «Ce ne sont pas les moustiques qui font les marécages mais les marécages qui font les moustiques.»

Françoise JADAS

_____________________________________________